C’est la grande controverse autour du statut spécial de la ville de Dakar. Cette perspective, suggérée dans le nouveau plan de l’aménagement du territoire, et évoquée par la présidente du Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct), Aminata Mbengue Ndiaye, a fini par cristalliser l’attention des proches de l’ancien maire de Dakar, Khalifa Ababacar Sall.

Après son conseiller politique, Moussa Taye sur Itv, c’est au tour du maire de Mermoz Sacré-Cœur, Barthélémy Dias de monter au créneau. Pour Bath, cette mesure vise à combattre son mentor qui a fait de la capitale son fief politique. 

Voir Aussi  VISITE DE MACKY CE LUNDI A TOUBA : 02 MINISTRES DISTRIBUENT DES ENVELOPPES D’ARGENT À…

 Dans sa dernière vidéo, publiée sur sa page Facebook, le maire socialiste n’a pas loupé le régime de Macky Sall qu’il soupçonne d’être l’instigateur de cette éventuelle disposition. Selon lui, si les autorités étaient animées de bonne foi, elles auraient dû accorder « ce statut spécial » à la ville de Touba qui a fait la demande depuis plus de trois décennies.

D’ailleurs, estime Dias, la cité religieuse de Cheikh Ahmadou Bamba, est la seule à répondre aux critères d’un statut spécial. « Avant de donner un statut spécial à une ville qui n’en pas besoin, mieux vaut le donner à Touba qui court derrière depuis 30 ans. Touba doté d’un statut spécial ne dérangerait aucun Sénégalais », a lancé Barthélémy Dias.  

Voir Aussi  Attaques de Sonko contre Macky: la réplique de Mame Mbaye Niang (Vidéo)

Poursuivant, il note : « le fait qu’à Touba, il n’ y a pas de listes concurrentes ne me dérange pas. Aucune autorité n’a osé bloquer la liste du Khalife. Ce privilège, Touba le mérite bien, au vu de ce que représente son fondateur et de tout ce qu’il a fait pour la religion, la communauté musulmane et pour cette ville. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.