Le jeune sans-papiers, devenu célèbre après avoir sauvé la vie d’un enfant à Paris, a obtenu la nationalité française, selon le décret de naturalisation paru au Journal officiel mercredi 12 septembre.

Un acte héroïque récompensé par la nationalité française. Mamoudou Gassama, le jeune malien sans-papiers devenu célèbre en sauvant la vie d’un enfant à Paris, a été, mercredi 12 septembre, naturalisé, selon le décret de naturalisation paru au Journal officiel mercredi.

« Cet acte de grande bravoure a illustré de façon exemplaire certaines des valeurs qui contribuent à lier les membres de la communauté nationale tels que le courage, le désintéressement, l’altruisme, l’attention portée aux plus vulnérables », précise le décret qui souligne que « compte tenu de cet acte, du retentissement considérable qu’il a eu tant en France que dans le monde, contribuant ainsi au rayonnement international du pays […], la naturalisation de M.Gassama présente pour la France un intérêt exceptionnel ».

Voir Aussi  Dernière Minute – Excellente Nouvelle Pour Ousmane Sonko

Il avait été régularisé mardi 29 mai à la préfecture de Bobigny, première étape avant d’obtenir la nationalité française promise par Emmanuel Macron.

Le jeune homme de 22 ans, visiblement troublé par sa soudaine notoriété, avait également signé un contrat de 10 mois pour effectuer un service civique au sein de la Brigade des Sapeurs pompiers de Paris, a indiqué le préfet de Seine-Saint-Denis Pierre-André Durand.

Un geste spectaculaire
Arrivé en France en septembre au terme d’une migration périlleuse, le migrant avait escaladé le 26 mai un immeuble parisien pour sauver un enfant de 4 ans suspendu au 4e étage. Son geste spectaculaire a été visionné des millions de fois sur les réseaux sociaux. « J’ai pensé à le sauver et Dieu merci, je l’ai sauvé », avait-il résumé.

Voir Aussi  Une Femme Gagne 26 Millions D’euros (17 Milliards Fcfa) À La Loterie Mais Perd Le Ticket

L’enfant s’était retrouvé seul sur le balcon en l’absence de son père, jugé en septembre pour « soustraction des obligations parentales ».

Son acte de bravoure lui a valu d’être reçu à l’Élysée par le président, qui lui a proposé d’être naturalisé français. « Vous êtes devenu un exemple, il est normal que la nation soit reconnaissante », a affirmé le chef de l’État.

Les associations d’aide aux migrants ont dénoncé lundi l’ »hypocrisie » et la « récupération politique éhontée » de cette naturalisation, qui masque mal selon elles « la dureté de la politique » migratoire du gouvernement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.