Le maître coranique Khadim Gueye,  les parents des talibés et le menuisier métallique, arrêtés lundi dans l’affaire des talibés ligotés au daara de Ndiagne (Louga), ont bénéficié d’une liberté provisoire.

Médiation fructueuse de Serigne Mountakha Mbacké

C’est le juge du tribunal de Grande instance de Louga, qui en a ainsi décidé jusqu’au 4 décembre prochain jour du délibéré. Ce, après une médiation directe du Khalife général des Mourides Serigne Mountakha Mbacké.

Khadim Gueye et co-détenus, libres provisoirement

D’après Oustaz Matar Sarr, qui a publié l’information sur compte Youtube, Serigne Khadim Gueye et ses co-détenus vont rentrer chez eux et vaquer tranquillement à leurs occupations jusqu’au jour du délibéré.

Réquisitoire du procureur

A rappeler que le procureur a requis contre Serigne Khadim Gueye et compagnie, une peine de deux (2) ans dont deux (2) mois de prison ferme, pour mise en danger de la vie d’autrui, violence, voie de fait et complicité.

Retour sur un procès houleux

Les populations et maîtres coraniques qui étaient au tribunal de Louga pour manifester leur soutien à  Serigne Khadim Gueye, ont semé le désordre lors de l’audience. Mieux, des échauffourées avaient même éclaté entre eux et les forces de l’ordre, avant que ces souteneurs ne défoncent la porte du tribunal, pour réclamer la libération de leur collègue.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.