Le juge du Tribunal correctionnelle de Dakar vient de rendre son verdict dans l’affaire opposant Souleymane Ciss à la féministe Gabrielle Kane. Cette dernière a été reconnue coupable de diffamation et d’injures publiques puis a été condamnée à une peine de 3 mois avec sursis et d’une amende de 2 millions Fcfa.

Gabrielle Kane, féministe sénégalaise, a perdu son procès contre Souleymane Ciss, homme politique. Ce jeudi 5 mai, elle a été jugée coupable de diffamation et d’injures publiques avant d’être condamnée à une peine d’emprisonnement de 3 mois avec sursis et au paiement de la somme de 2 millions de FCFA en guise de dommages et intérêts à l’homme politique.
Rappel des faits

Voir Aussi  “Ce dont je rêve, c’est de jouer…” ; Annoncé au Sénégal, Ibrahima Konaté tranche pour son avenir

Pour rappel, Gabrielle Kane avait écrit, dans une publication sur sa page Facebook, entre autres allégations, que l’ex-candidat pour la mairie de Thiès-Est, Soulyemane Ciss aurait utilisé la virginité d’une fille pour de supposées pratiques mystiques. Ainsi, l’homme politique avait servi une citation directe à la féministe et lui réclamait 50 millions de FCFA.

Voir Aussi  Descente de Barthélémy à la DGE : Le coup de fil de Macky au Dg de la Police

A la barre, la prévenue avait juste laissé entendre que son «compte Facebook n’est pas public mais privé». «Souleymane Ciss est une personnalité publique et sa photo était déjà sur la place publique», avait-elle déclaré pour se défendre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.