Les cas de transmission communautaire détectés dans la ville sainte de Touba commencent à inquiéter. En effet, des commerçant placés en quarantaine dans un bâtiment, se sont dérobés pour vaquer à leurs occupations pour se retrouver en contact avec d’autre personnes, selon une radio de la place. Contrairement à l’hôpital Matlaboul Fawzeini, à Madyana, la situation a été très compliquée car il a été impossible de maintenir sur place les contacts supposés.

Selon Dakaractu, la police a été mise à contribution pour les obliger à rester sur place. Les forces de l’ordre ont été déployés pour les empêcher de sortir et il en sera ainsi jusqu’à ce que la quarantaine soit officiellement levée où qu’ils soient délogés. 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.