25.1 C
Dakar
dimanche, novembre 27, 2022

3e mandat : Le ministre Aliou Sow ravale son vomi

Publier le

Il s’est toujours opposé contre le 3e mandat de Macky Sall. Nommé ministre de la Culture, Aliou Sow ravale ses vomissures.

Aliou Sow, qui défendait mordicus que le président Sall n’a pas le droit de se présenter en 2024, a fait une volte face spectaculaire lors de l’Assemblée générale de la Cojer.

Face aux jeunes de l’Apr, il justifie sa position. «Vous connaissez ma position. Mais le débat, c’est choisir entre le Président Macky Sall, les projets, les résultats, la paix, le rayonnement au niveau international ou bien choisir l’aventure, la manipulation, le mensonge et l’inexpérience. Sur ce plan, le débat de troisième ou de deuxième ne se pose pas. C’est le choix de la qualité ou de l’incompétence. C’est le choix de l’excellence ou de la médiocrité. C’est pourquoi on ne s’est pas allié avec ces derniers même quand nous étions dans une opposition responsable. C’est l’occasion de mener ce combat de promotion, d’élargissement, de développement, d’une vision qui a engendré d’excellents résultats au Sénégal. Envahissez la presse, envahissez les réseaux sociaux. Tout commentaire anti-Macky doit avoir immédiatement 10 réponses pro-Macky. Sur le terrain, prêchez la bonne parole»

, s’est-il défendu.
Il ajoute, dans des propos rapportés par Les Echos :  «si je suis là aujourd’hui, c’est pour dire que désormais nous avons le même combat. Nous avons affronté les mêmes adversaires, promu les mêmes politiques. Ce que j’ai vu ce soir est une jeunesse debout, une jeunesse mobilisée, une jeunesse déterminée. »

« Confectionnons ensemble des dizaines de milliers de tee-shirts aux couleurs marron-beige avec une seule photo : celle du président, avec un seul mot : Macky rek», a-t-il soutenu.

Derniers articles

mersin eskort -
eskişehir eskort