3ème mandat : Mimi Touré, Guy Marius Sagna et le coup de fil

4
3ème mandat : Mimi Touré, Guy Marius Sagna et le coup de fil
3ème mandat : Mimi Touré, Guy Marius Sagna et le coup de fil

Après les incidents notés entre l’ancienne Première ministre Aminata Touré et le camp présidentiel, le nouveau député Guy Marius Sagna a fait des révélations sur son échange téléphonique entre lui et l’ancienne Présidente du CESE. Et ce, lors du dernier différend entre Mimi Touré et le chef de l’Etat Macky Sall.

« La dernière fois que Madame Mimi Touré est tombée en disgrâce avec Monsieur Macky Sall, malgré mes divergences profondes avec elle, j’ai pris mon téléphone pour l’appeler, la féliciter, saluer son discours contre le 3e mandat et suggérer de discuter pour voir comment faire barrage à ce projet mortifère du président Macky Sall de 3e candidature illégale et illégitime.

Madame Mimie Touré avait promis de m’appeler. C’était il y a plusieurs mois, juste après son départ du Conseil économique social et environnemental (CESE).

Elle ne m’a jamais rappelé. J’ai compris pourquoi.

Aujourd’hui Mimi Touré dénonce la place de la famille de Macky Sall au détriment de sa personne.

Elle confirme ce que nous avons toujours dit depuis des années sans attendre d’en être victime : de la dénonciation « du parti avant la patrie » Macky Sall a réalisé « la fratrie avant la patrie ».

Combien de fois avec les travailleurs de la SENELEC, les animateurs culturels sortants de l’école nationale des arts, les enseignants des classes passerelles de Kédougou et Tambacounda, les travailleurs de la poste, les agents de la sécurité de proximité (ASP)…avons nous lutté, fait des grèves de la faim… notamment contre les recrutements familiaux, clientélistes au détriment d’autres sénégalais autant et souvent plus méritants qui n’avaient commis qu’un tort: n’avoir pas la carte de l’APR ou de ne pas être fille et fils de…

Certaines victimes de ces recrutements clientélistes et familiaux sont mortes dans l’océan Atlantique et le désert du Sahara.

Madame Mimi Touré confirme aussi ce que nous disons et dénonçons depuis des années avec sa dernière lettre adressée à Macky Sall : le régime de Macky Sall tue.

La dernière victime assassinée par Macky Sall et son régime s’appelle : François Mankabou.

Soyons moins égoïstes : tant que nous ne sommes pas victimes du président Macky Sall nous nous taisons et nous terrons dans notre silence et inertie complices.

Continuons à nous battre pour un autre Sénégal dans une autre Afrique !

Cela passe par la réalisation du « Macky Dégage ! »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.