Comme du pain chaud, l’affaire relative au viol présumé éclaboussant le leader du Pastef Ousmane Sonko continue de faire jaser. En effet, la jeune masseuse accusait le politicien de viols multiples et de menaces de mort.

Après son interpellation suivie de sa libération, l’actuel maire de la ville de Ziguinchor avait déposé, par l’entremise de ses avocats, une nouvelle demande de mainlevée de contrôle judiciaire sous lequel il est placé depuis un an. Mais, le parquet s’y est encore opposé, selon le quotidien Libération qui donne l’information.

Voir Aussi  “Kiné domou léér leu, kiko réy dou meussa am diam ci adouna…”, les tristes confidences de Mbaye Gaye(vidéo)

Ce qui constitue une mauvaise nouvelle pour Ousmane Sonko à quelques mois des élections législatives. Le journal d’informer également que le dernier mot revient au Doyen des juges qui n’avait pas encore statué jusqu’à hier.

Pour rappel, depuis que Ousmane Sonko a été inculpé pour « viols et menaces de mort » sur Adji Sarr, aucun acte d’instruction n’a été posé par le magistrat instructeur.

Voir Aussi  “Kiné domou léér leu, kiko réy dou meussa am diam ci adouna…”, les tristes confidences de Mbaye Gaye(vidéo)

Un an après cette affaire qui avait fortement secoué le pays, Ousmane Sonko n’a toujours pas été entendu sur le fond du dossier.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.