Le maître coranique Cheikhouna Guèye qui avait enchainé ses élèves, risque une condamnation à 2 ans dont 2 mois ferme, si le juge suit le réquisitoire du parquet.

Attraits devant la barre du tribunal de grande instance de Louga, ce matin, Cheikhouna Guèye et Cie sont poursuivis pour mise en danger de la vie d’autrui, violence et voie de fait et complicité. Le procureur a requis à leur encontre une peine de 2 ans dont 2 mois ferme.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.