Alors qu’on n’a pas encore fini d’épiloguer sur le transfert de six gazelles oryx (deux sont mortes) dans la réserve privée du ministre de l’Environnement, Abdou Karim Sall, le journal Kritik lève un autre lièvre.


 Et c’est pour révéler que son collègue de l’Intérieur, en l’occurrence Aly Ngouille Ndiaye, a bénéficié, incognito, du même quota. En termes plus clairs, le maire de Linguère a, lui aussi, fait transférer six gazelles oryx dans sa ferme privée. Ces animaux protégés ont été extraits de la réserve publique du Ferlo sous la supervision de la Direction des parcs nationaux (DPN). Deux autres privés ont également bénéficié d’un transfert de 6 gazelles oryx.  Aly Ngouille Ndiaye et Abdou Karim Sall sont respectivement propriétaires de la ferme du Sahel à Bambilor et de la ferme Kilim dans le Linguère, la ferme de Koyli Alpha de Mboumba et de la ferme de Fathala.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.