Cité dans une affaire d’avortement, Cheikh Yérim risque gros

Il y a quelques années, Cheikh Yérim Seck avait défrayé la chronique, suite à un viol sur une mineure qui plus est, était fille d’un juge.

Il y a quelques années, Cheikh Yérim Seck avait défrayé la chronique, suite à un viol sur une mineure qui plus est, était fille d’un juge. Il a refait face aux enquêteurs il y a quelques jours, après avoir passé quelques jours en garde à vue pour avoir accusé une famille libanaise, (les Fares) de détenir 04 milliards de F CFA en cash, en lieu et place des 650.000.000 F CFA annoncés.

Cheikh Yérim Seck est encore au devant de la scène. Cette fois-ci, il est cité dans une sombre affaire d’avortement. Il est à attendu à la section de recherches ce lundi pour audition, informe Enquête.

Ce dernier risque gros, puisque cette  sombre affaire d’avortement, concerne encore une mineure. Le journal affirme que l’infirmier qui a procédé à l’avortement en question a été arrêté, ainsi que la concernée et son amie.

Il n’y a pas guère longtemps qu’il avait été inculpé pour une affaire de viol sur une mineure. En attendant la suite de l’enquête, certains pourraient supputer que l’on veuille réduire au silence le journaliste qui est en train de soulever les cafards du régime.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.