Les éléments du commissariat de la Médina ont interpellé, vers les coups de 22 heures, M. Mboup. Selon L’AS qui donne la nouvelle, il se promenait dans les rues de la Médina en possession d’une carte professionnelle de la police qu’il a exhibée devant les militaires qui voulaient contrôler son identité, dans le cadre des opérations de gestion du couvre-feu.

Avisés de la situation, les éléments de la Brigade de recherches se sont présentés sur les lieux avant de le conduire au siège du service. Interrogé au poste, le mis en cause a reconnu les faits qui lui sont reprochés. Fouillé à corps, il a été trouvé en possession d’une fausse carte professionnelle et d’une pièce d’identité ne lui appartenant pas.

Voir Aussi  Dernière minute : Palais de Justice : Bonne nouvelle pour 17 femmes de Pastef

Âgé de 33 ans, mécanicien de son état, il n’est pas à son premier coup d’essai. En 2019, il a été déféré pour usurpation de fonction et extorsion de fonds par le Commissariat Central de Dakar. Il avait écopé 5 mois de prison ferme. Revenant sur les circonstances de son arrestation, le mis en cause affirme qu’il est sorti de sa demeure pour se rendre chez un ami.

«J’ai été interpellé en premier par un militaire qui m’a demandé les raisons de ma sortie. Je lui ai fait savoir que je suis un policier avant de brandir ma carte professionnelle. C’est dans ces conditions qu’il m’a laissé passer avant que je ne sois de nouveau interpellé par un de leurs chefs. Interrogé, j’ai répété la même chose. Après vérification, le limier s’est rendu compte que mon nom ne correspondait pas avec celui sur la carte professionnelle que je lui avais montrée», explique M. Mboup.

Voir Aussi  Dernière minute : Ousmane Sonko placé en garde à vue

A l’en croire, il s’est procuré la carte dans le cadre de ses activités de mécanicien. «J’ai trouvé ladite carte au commissariat du Point E il y a de cela une semaine, et je l’ai soustraite pour mes déplacements dans le cadre du couvre-feu», reconnait-il. M. Mboup sera déféré au parquet pour usurpation de fonction et violation du couvre-feu.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.