La Commission Économique pour l’Afrique de l’ONU (UNECA) a publié, hier vendredi, un rapport sur les conséquences économiques et sociales de la pandémie sur les populations en Afrique.

Selon le document parcouru par L’AS, entre 300 000 et 3,3 millions d’Africains pourraient mourir de l’épidémie de coronavirus.

Toujours selon le rapport de l’UNECA, les gouvernements africains ont besoin de 100 milliards de dollars pour répondre aux besoins en matière de santé.

L’agence onusienne estime également que la croissance économique en Afrique devrait ralentir de 1,8 à 3,1 % cette année.

Enfin, l’UNECA prédit que 27 millions de personnes devraient être confrontées à l’extrême pauvreté en Afrique.
 conséquences économiques et sociales de la pandémie sur les populations en Afrique.

Selon le document parcouru par L’AS, entre 300 000 et 3,3 millions d’Africains pourraient mourir de l’épidémie de coronavirus.

Toujours selon le rapport de l’UNECA, les gouvernements africains ont besoin de 100 milliards de dollars pour répondre aux besoins en matière de santé.

L’agence onusienne estime également que la croissance économique en Afrique devrait ralentir de 1,8 à 3,1 % cette année.

Enfin, l’UNECA prédit que 27 millions de personnes devraient être confrontées à l’extrême pauvreté en Afrique.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.