D’après le quotidien L’AS, les éléments de la Section de Recherches de la gendarmerie de Colobane ont terminé leur enquête dans le dossier où l’opposant Ousmane Sonko est accusé de «viols et menaces de mort» par la masseuse Adji Sarr du salon « Sweet Beauté».

Avant de transmettre le dossier au procureur de la République, qui a enclenché la procédure de la levée de l’immunité parlementaire du leader de Pastef, les enquêteurs ont entendu cinq personnes, concernées ou citées, dans le dossier, rapporte le journal dans sa parution du jour.

Voir Aussi  Dernier Point : Le Soleil Attaqué, Probable Déclaration De Serigne Mountakha

Il s’agit de la présumée victime Adji Sarr, de l’homme qui est venu la chercher la nuit où le supposé dernier viol a été commis, de la patronne du salon de massage, du mari de celle-ci et de l’autre masseuse avec qui Adji Sarr donnait des «soins» à Sonko la nuit des faits. Bref, sauf délégation judiciaire, la Section de Recherches en a terminé.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.