Pour avoir parlé d’une « Fugue de Diary Sow » , le magazine Jeune Afrique a été recadré, pour ne pas dire démenti par  le Consulat du Sénégal à Paris .

Le  magazine panafricain a avancé une version qu’il est apparemment la seule à avoir, et qui n’émane d’aucune source officielle, encore moins des enquêteurs en charge de l’affaire: « Diary Sow, en classe prépa au lycée parisien Louis-Le-Grand aurait fugué. Elle a disparu volontairement pour des motifs encore non éclaircis selon les enquêteurs français » a avancé  Jeune Afrique, sitôt démenti par la mission diplomatique et consulaire du Sénégal à Paris.

Voir Aussi  La Cause Du Décès Du Couple Aïda Et Kamal Dévoilée

«C’est inapproprié de parler de fugue pour une fille majeure. C’est quand même trop», réagit-on du côté de la mission consulaire qui s’est confiée à L’Observateur. Si l’on sait que la législation française autorise « toute personne qui a atteint la majorité peut aller où elle veut, quand elle veut et n’est pas tenue de donner des informations sur son lieu de vie », 

les autorités consulaires préfèrent donc parler de « départ volontaire ».

Par ailleurs, la mission diplomatique appelle tout un chacun à tenir compte de l’état psychologique de la jeune fille le cas échéant, en veillant à ne pas salir son image ni celle de sa famille, de sorte qu’elle puisse nous  revenir saine et sauve. Attention donc à tout ce qui se dit dans la presse ou ailleurs, nous devons tout faire pour ne pas perdre Diary Sow.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.