Le président de l’Odcav de Mbacké a réagi aux « rumeurs » de la fermeture du stade Olympique de Mbacké, Nelson Mandela. Ce, suite à une exigence du Khalife général des Mourides, qui a effectué dimanche, une descente sur le site. Selon Mamadou Ndiaye Sy, Serigne Mountakha Mbacké n’a jamais exigé la délocalisation « immédiate » de l’infrastructure. Par conséquent, la programmation des rencontres va se poursuivre.

C’est une manière de couper court à toute polémique sur la délocalisation du stade Olympique Nelson Mandela. La réaction du président de l’Organisme départemental de coordination des activités de vacances (Odcav) de Mbacké. « Il faut savoir que nous sommes les premiers à déplorer l’emplacement du stade Olympique, vu ce que représente le site dans l’histoire du mouridisme. D’abord, nous considérons cette visite comme un soutien de taille dans notre légitime revendication » , a déclaré Mamadou Sy Ndiaye, ajoutant que la visite – du Khalife général des mourides – doit pousser les autorités à accorder plus d’importance à cette infrastructure sportive sans laquelle la jeunesse de Mbacké ne saurait s’épanouir comme les autres. Nombreux sont, poursuit-il, « ceux qui laissent passer les rumeurs, soutenons que le Khalifa a demandé la fermeture immédiate du Stade Olympique Nelson Mandela ».

Discours du Khalife général des mourides

Et d’éplucher le discours du religieux dans lequel, affirme le président de l’Odcav, la fermeture immédiate du stade n’a été « nulle part prononcée ». Selon M. Sy, Serigne Mountakha Mbacke a plutôt promis une solution pour sa délocalisation. « Et je précise bien, si demain le Khalife général des mourides, par sa voix, ou par celle de son porte-parole, nous demandait d’arrêter nos activités dans ce stade, nous y obéirons sans réfléchir », a-t-il fait savoir.

Visite

Le Khalife Général des Mourides a surpris tout le monde en cette matinée du dimanche 15 septembre 2019. En compagnie de Serigne Moussa Nawél, le Patriarche de Darou Miname a débarqué au stade de Mbacké pour constater personnellement le positionnement géographique de l’infrastructure par rapport au lieu de naissance de Cheikh Ahmadou Bamba, à la mosquée de Mbacké Khéwar et au cimetière de Mboussobé.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.