Un malheur ne vient jamais seul. Cette affaire de massage continue d’empoisonner la vie du leader de Pastef. Depuis l’éclatement de l’affaire « Sweet Massage », on n’a pas entendu les femmes de Sonko.

Elles doivent être de braves patriotes pour endurer toute cette saleté autour de l’accusation faite à leur mari, les insinuations et tout ce qu’il y a d’insultant pour une femme honorable. Si aucun doute ne subsiste sur la fidélité du patron de Pastef, une de ses femmes qui faisait des massages à domicile s’explique difficilement que son homme ait préféré d’autres mains plus expertes que celles qui venaient régulièrement à domicile.

Voir Aussi  Après Avoir Visité Sonko, Les Médiateurs Religieux Ont Du Mal À Trouver Adji Sarr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.